wb_sunny

météo

egliseArriere.jpg

Les travaux de restauration de l'église se dérouleront entre 1964 et 1970 , sous la direction de l'Architecte des Bâtiments de France de Beauvais. Ils seront financés en grande partie grâce à un généreux mécène, le Baron Marcel Bich, qui habitait au Manoir Saint Germain. Celui-ci souhaite restituer l'état d'origine. Au fil des siècles, les remaniements ne furent pas très nombreux et les témoins de l'état antérieur sont suffisants pour éviter d'émettre des hypothèses.
Le sol de la nef est abaissé à son ancien niveau, ce qui oblige à descendre 5 marches après avoir franchi le portail, et dallé de pierre.

Rhuis__60_,_église_Saint-Gervais-Saint-Protais,_nef,_vue_vers_l_est_4.JPG

Les fausses voûtes en berceau de la nef et des bas-côtés sont démolies et les murs des bas-côtés sont remis à leur hauteur d'origine.
Les corniches des bas-côtés s'étant perdues devront être refaites. Les tablettes, trop dégradées, devront être entièrement refaites et les modillons réinventés. On trouve ainsi le modillon "Bich" avec le logotype de la marque BIC. Les fenêtres des bas-côtés datant du XVIIIéme siècle seront bouchées et les quatre baies d'origine seront  restituées. La nef recevra une nouvelle charpente conforme aux usages à la période romane. Tout l'intérieur est débadigeonné, puis un crépi est appliqué aux murs en moellons, dans le respect des techniques du Moyen Age.

Les fenêtres sont agrémentées de vitraux . Une bonne partie du mobilier est supprimée en ne gardant que les autels, les fonts baptismaux, un lutrin et quelques objets.
L'église sera fouillée pour la première fois entre le mois d'octobre 1969 et le mois d'avril 1970. Il s'agit de retrouver les traces éventuelles d'églises antérieures et  fournir des informations pour la datation de l'église actuelle. Aucun édifice antérieur ne sera trouvé et il s'avère que l'église est probablement bâtie sur un cimetière mérovingien.

Lors de la remise du sol à son niveau d'origine, trente et un sarcophages sont mis à jour. La profondeur des sépultures est sans rapport avec leur âge. Des céramiques trouvées près des tombes sont des objets courants du XIIème  au XVIème siècle.
Les objets trouvés sont exposés dans une vitrine à l'intérieur de l'église.


planFouillesBIS.jpg
fenetre
Eglise-vitrine
Rhuis__60_,_église_Saint-Gervais-Saint-Protais,_nef,_première_grande_arcade_du_sud_-_chapelle_baptismale.JPG